m184809846

Avant j'étais persuadé que le monde m'appartenait. Je blessais, pour me préserver. J'avais peur de rien, et peur de tout. J'avais peur d'eux, mais je contrôlais les autres.
On traînait des heures durant dehors, nous parlions fort, fumions beaucoup. Je croyais en ces liens, en ma force, que jamais on ne se quitterait. J'avais 15 ans.

"Et si on trainait dehors cette nuit? On fait croire à nos parents qu'on est chez les autres.
- Toute la nuit?
- Toute la nuit. Et je prendrai ma guitare électrique.
- Et on dormira où?
- On dormira pas. Préparez-vous, prenez des pulls, rendez-vous ici à huit heures."

J'avais quinze ans, et dans mon monde magique le danger n'existait pas. Ensemble nous n'avions pas peur, persuadés de pouvoir veiller les uns sur les autres, il avait fallu faire son trou, creuser beaucoup, souvent. Ils étaient ma famille, les gens que j'aimais, les gens que j'avais choisi. 
Nous essayions de fuir quelque chose que nous ne comprenions pas, nous apprenions de nos bêtises, nous étions faibles et très forts. Parce que nous croyions.
Je crois que cette nuit là nous a fait un peu grandir. 

Musique: Her film - SayCet