101875548


Il y a fort longtemps que je ne prends plus le temps de passer par ici, mais tellement de choses arrivent. Tellement de tournants plus ou moins positifs que je n'ai aucune envie qu'on juge. Je crois que je n'ai plus réellement envie d'avoir d'avis d'inconnus, du moins avec moins de dépendance qu'avant. Mais j'aime toujours être anonyme pour écrire.
Mes amis sont là, tout près, et aujourd'hui j'ai envie d'être entouré par ces gens importants. Malgré le fait qu'ils ne soient, en réalité, peu nombreux. J'ai envie de faire ce petit bout de chemin avec eux. D'aller jusqu'à mes limites de sociabilité. Parfois je les hais, souvent je les aime. Souvent ils sont là, parfois je les fuis. Et certains ne reviennent jamais.

En ce moment, je passe par pleins d'états contradictoires. Mais dans l'ensemble je vais bien. Mon boulot me frustre, mais ça me permet de me plaindre, n'est-ce pas. Au fond, je sais depuis gamin que je ne suis pas destiné à de grandes études, en tout cas pour le moment, je savais qu'il fallait que je parte tôt de chez mes parents et que je devienne indépendant pour vivre. J'ai repoussé l'échéance jusqu'à la rupture, et après réfléxion j'aurai pu me débarrasser de ces contraintes tellement plus tôt. Je ne regrette pas réellement les décisions que j'ai prises, seulement j'ai perdu un peu de temps. J'avais peur, sans doute. 
Si je m'étais pris en main plus tôt, aujourd'hui ça serait terminé. Avec le recul, je pense que j'étais réellement immature, et que je le suis sans doute encore, alors ce n'est pas très grave.

IL m'a dit, il y a un peu plus d'un mois que c'était bon pour moi. Peut-être suis-je en train de devenir un peu adulte... En tout cas j'ai vu ça comme une possibilité de garder la porte ouverte, jusqu'à que je me sente prêt à la franchir. J'ai encore quelques choses à régler avec moi, et les autres. Et après je continuerai. 
J'ai moins peur des clichés, moins peur de ne pas appartenir, moins peur de ne pas être compris. Il y a des choses que je ne saisis pas bien, mais ça n'a plus réellement d'importance.

Je ne suis toujours pas très explicite, j'avais écrit un immense article ici, mais il ne me convenait pas, je le faisais un peu pour la sympathie. 
J'y songe.

Musique: People - Kat Frankie